LOGOCOULAN

Sébastien Cazenove

Député des Pyrénées Orientales

Logo LaREM RVB

Protection de la filière viticole française

L'afflux de vins espagnols à bas prix sur le marché français parfois commercialisés sous une étiquette prêtant à confusion pour le consommateur avec notamment l’insertion de visuels évoquant la France met en difficulté notre filière viticole.

Le secteur vinicole représente plusieurs centaines de milliers d’emplois et exporte un savoir-faire français dont il nous faut préserver la reconnaissance. En ce sens, afin de protéger d’une part les consommateurs en instaurant une information claire sur l’origine du vin et d’autre part, les entreprises de la filière participant au dynamisme économique de notre territoire, la Commission des Affaires Economiques, a adopté lors de l’examen, en nouvelle lecture, du projet de loi pour l' équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire, le mercredi 18 juillet, l’amendement porté par mon confrère, Alain PEREA, député de l’Aude, et que j’ai cosigné.

Cet amendement complète le code de la consommation par l’article ainsi rédigé : « pour les vins embouteillés en France, la mention du pays d’origine du vin est indiquée en évidence sur l’étiquette (…). La mention du pays d’origine est alors indiquée de manière à être visible. ». Ainsi la mention sera obligatoire sur l’étiquette faciale et non plus sur la contre-étiquette. C’est une belle avancée législative qui en renforçant la communication sur le pays d’origine permettra de lutter contre cette fraude pénalisante pour toute la filière viticole.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir