LOGOCOULAN

Sébastien Cazenove

Député des Pyrénées Orientales

Logo LaREM RVB

CAE du 270618Mercredi 27 juin 2018,

En application de l’article 13 de la Constitution, la commission des  affaires économiques a auditionné dans la matinée, Elisabeth Ayrault, dont la nomination est proposée par le président de la République à la fonction de présidente du directoire de la Compagnie Nationale du Rhône.

Dans ce cadre, je l’ai interrogé sur la mission d’irrigation des vignes. L'audition s’est ensuite suivie du vote sur la candidature de Mme Ayrault.

Mardi 10 juillet 2018,

L’hémicycle a commencé l’examen en première lecture du projet de loi constitutionnelle pour une démocratie plus représentative, responsable et efficace.

Cette révision constitutionnelle et les lois organique et ordinaire associées prévoient notamment d’inscrire la lutte contre le réchauffement climatique dans la Constitution, la suppression de la Cour de Justice de la République, l’inscription du droit à la différenciation des collectivités territoriales et la mention de la Corse dans la Constitution.

Ce projet vise également à réduire le nombre de parlementaires de 30% à 404 députés et 244 sénateurs, ainsi qu’à introduire une dose de 15% de proportionnelle aux élections législatives.

Congres de versaillesPar décret du 18 juin, Emmanuel MACRON a réuni le lundi 9 juillet en congrès à Versailles l’Assemblée Nationale et le Sénat.

Ce fut l’occasion de rappeler les engagements tenus sur l’année écoulée : l’investissement reparti, la fin du tirage au sort à l’université, l’état d’urgence levé avec le renforcement de l’arsenal juridique contre le terrorisme, l’amélioration de la rémunération du travail, la SNCF sauvée, et les finances publiques rétablies.

Dans son discours, le Président de la République a également dressé le cap des mois à venir : une économie forte, le projet de société de l’éducation et de l’émancipation par le travail avec l’annonce du dialogue à venir avec les partenaires sociaux et les entreprises françaises pour un engagement dans l’apprentissage et l’emploi des jeunes. Le Président a également fixé en priorité de l’année, la construction de l’Etat-Providence du XXIème siècle pour mieux couvrir les risques de chômage, transformer l’offre de soins sur le territoire et protéger les plus fragiles. Enfin, Emmanuel MACRON a appelé à la poursuite de la restauration de l’ordre républicain avec plus de moyens pour les forces de l’ordre et la réforme de la procédure pénale pour libérer des forces sur le terrain.

Mardi 19 juin 2018

Après 43h49 de débat dans l’hémicycle et 1 236 amendements discutés, l'Assemblée Nationale a adopté en première lecture le projet de loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel, deuxième volet de rénovation de notre modèle social après les ordonnances reformant le droit du travail. 349 députés ont voté pour, 171 ont voté contre, 41 députés se sont abstenus.

Il entend réformer le compte personnel de formation pour l’alimenter non plus en heures mais en euros. Le texte prévoit de concentrer 15 milliards d’euros sur 5 ans pour former un million de chômeurs et un million de jeunes décrocheurs.

Ce projet de loi porte également sur l’apprentissage et vise à le rendre plus attractif pour les jeunes et les entreprises. L’âge maximum sera porté de 26 à 30 ans, le salaire minimum réévalué, le temps de travail rendu plus flexible et la gouvernance réformée.

Vote PJL avenir pro premiere lecture

Mercredi 13 juin 2018,

L’Assemblée Nationale a définitivement adopté le pacte ferroviaire.

  • La fin de l’embauche au statut est actée à partir du 1er janvier 2020.
  • La SNCF deviendra une société nationale incessible et entièrement détenue par l’Etat.
  • L’ouverture à la concurrence se fera progressivement entre 2019 et 2023 pour les TGV et TER, et entre 2023 et 2039 pour l’Ile-de-France.

vote PJL pour un nouveau pacte ferroviaire

Reunion fonction publique O. DussoptLe 22 mai 2018,

J'ai eu l’occasion, avec une dizaine de collègues, de participer à une séance de travail avec Olivier Dussopt, Secrétaire d’Etat en charge de la fonction publique.

Celui-ci a évoqué le chantier d’un an qui démarre et qui doit aboutir à une loi de modernisation de la fonction publique.

Lors de la réunion, j'ai notamment évoqué la nécessaire modernisation du concours d’entrée et les freins à la progression de carrière et l’impérieuse nécessité d’accentuer la formation des agents pour moderniser le service public. Fonctionnaire territorial j'ai été agréablement surpris par l’écoute et la connaissance des dossiers d’Olivier Dussopt.

justin trudeauMardi 17 avril 2018,

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a prononcé une allocution dans l'hémicycle, s’exprimant alors devant les députés français sur les défis économiques, politiques et environnementaux de notre époque.

L'occasion pour lui de défendre le CETA (accord économique et commercial global entre l'Union européenne et le Canada). Les députés devant se prononcer à l'automne sur l'accord, qui s'applique de manière provisoire depuis le 21 septembre dans sa presque totalité.

Page 1 sur 2