LOGOCOULAN

Sébastien Cazenove

Député des Pyrénées Orientales

Logo LaREM RVB

Mardi 19 juin 2018

Après 43h49 de débat dans l’hémicycle et 1 236 amendements discutés, l'Assemblée Nationale a adopté en première lecture le projet de loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel, deuxième volet de rénovation de notre modèle social après les ordonnances reformant le droit du travail. 349 députés ont voté pour, 171 ont voté contre, 41 députés se sont abstenus.

Il entend réformer le compte personnel de formation pour l’alimenter non plus en heures mais en euros. Le texte prévoit de concentrer 15 milliards d’euros sur 5 ans pour former un million de chômeurs et un million de jeunes décrocheurs.

Ce projet de loi porte également sur l’apprentissage et vise à le rendre plus attractif pour les jeunes et les entreprises. L’âge maximum sera porté de 26 à 30 ans, le salaire minimum réévalué, le temps de travail rendu plus flexible et la gouvernance réformée.

Vote PJL avenir pro premiere lecture

Bruno Le Maire presentation PACTEMercredi 20 juin 2018,

J'ai assisté, à Bercy, au déjeuner de présentation du projet de loi PACTE, le plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises, par Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie.

Ce projet de loi a pour ambition de répondre à plusieurs enjeux notamment pour faire grandir nos PME :

  • simplifier les procédures lors des étapes importantes (création, transmission,développement des effectifs),
  • renforcer le financement,
  • préparer l’avenir avec le développement des technologies de demain,
  • protéger nos intérêts stratégiques.

Mercredi 13 juin 2018,

L’Assemblée Nationale a définitivement adopté le pacte ferroviaire.

  • La fin de l’embauche au statut est actée à partir du 1er janvier 2020.
  • La SNCF deviendra une société nationale incessible et entièrement détenue par l’Etat.
  • L’ouverture à la concurrence se fera progressivement entre 2019 et 2023 pour les TGV et TER, et entre 2023 et 2039 pour l’Ile-de-France.

vote PJL pour un nouveau pacte ferroviaire

Reunion fonction publique O. DussoptLe 22 mai 2018,

J'ai eu l’occasion, avec une dizaine de collègues, de participer à une séance de travail avec Olivier Dussopt, Secrétaire d’Etat en charge de la fonction publique.

Celui-ci a évoqué le chantier d’un an qui démarre et qui doit aboutir à une loi de modernisation de la fonction publique.

Lors de la réunion, j'ai notamment évoqué la nécessaire modernisation du concours d’entrée et les freins à la progression de carrière et l’impérieuse nécessité d’accentuer la formation des agents pour moderniser le service public. Fonctionnaire territorial j'ai été agréablement surpris par l’écoute et la connaissance des dossiers d’Olivier Dussopt.

justin trudeauMardi 17 avril 2018,

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a prononcé une allocution dans l'hémicycle, s’exprimant alors devant les députés français sur les défis économiques, politiques et environnementaux de notre époque.

L'occasion pour lui de défendre le CETA (accord économique et commercial global entre l'Union européenne et le Canada). Les députés devant se prononcer à l'automne sur l'accord, qui s'applique de manière provisoire depuis le 21 septembre dans sa presque totalité.

Mercredi 14 mars,

La commission des affaires économiques a organisé une table ronde sur le plan national « logement d’abord » et l’accès au logement des personnes sans abri ou défavorisées, avec la participation de Sylvain Mathieu, délégué interministériel pour l’hébergement et l’accès au logement (DIHAL), Christophe Robert, délégué général de la fondation Abbé Pierre et Thierry Debrand, président de la fédération des associations et des acteurs pour la promotion et l’insertion par le logement (FAPIL). 

Cette table ronde s’inscrivait dans un cycle d’auditions préparatoires à l’examen du futur projet de loi portant évolution du logement, de l’aménagement et du numérique (ELAN). voir la vidéo

Projet de loi portant évolution du logement, de l’aménagement et du numérique :
Notre politique du logement doit conduire à davantage d’équilibre territorial et de justice sociale en faveur des plus fragiles, être un moteur durable de l’économie locale comme nationale et un vecteur d’innovation. Les Français ont besoin de logements qui soient en phase avec leurs modes de vie contemporains : plus connectés, plus écologiques, plus modulables et mieux adaptés à la diversité de leurs parcours. Ils ont également besoin de pouvoir y accéder ou en changer plus facilement.

groupe logementMercredi 14 février 2018,

Accompagné d'une dizaine de parlementaires, je me suis rendu au Ministère de la Cohésion des Territoires pour un diner de travail avec Jacques Mézard et Julien Denormandie.

A l’ordre du jour, le futur projet de loi sur le logement qui a ensuite été évoqué le lendemain matin, en présence d’Edouard Philippe par les mêmes acteurs, à Matignon.

Vote droit a lerreurCette semaine, une nouvelle promesse du candidat Macron adoptée largement en 1ère lecture : mardi 30 janvier après-midi.

L'Assemblée a adopté par scrutin public le projet de loi « Droit à l’erreur » pour un État au service d'une société de confiance.

405 députés ont voté "pour" ce projet de loi qui révolutionne la relation de confiance entre les entreprises, les contribuables et l’administration.

Bien au-delà, donc, du seul groupe LREM.

Page 1 sur 2

© 2017 Site du Député Sébastien Cazenove
  • 04 68 28 76 38
  • 9 rue Graffan 66300 THUIR du Lundi au vendredi 9h-12h30 / 13h30-17h00