LOGOCOULAN

Sébastien Cazenove

Député des Pyrénées Orientales

Logo LaREM RVB

Rubrique : santé  Titre : Labellisation  Date : 19 septembre 2017

M. Sébastien Cazenove appelle l'attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé sur la labellisation des associations à objet médical. En effet, pour prendre l'exemple des malades souffrant du syndrôme d'Ehlers-Danlos, plus de 40 associations existent, mais une seule est labellisée (donc contrôlée). Or contrairement à la méthodologie utilisée par celle-ci, qui elle, suit ce qui est mis en place par le ministère de la santé dans le PNMR3 (plan national des maladies rares), et, travaille avec les centres de références et de compétences, d'autres associations n'appliquent pas ces directives et donnent des informations différentes alimentées par un autre réseau de médecins non labellisés, différant du consortium international et leurs publications certifiées. Aucune de ces associations n'est contrôlée sur la gestion financière, ni sur leurs activités et propos tenus sur le plan médical. Face à ces possibles divergences méthodologiques entre associations labellisées ou non, il la remercie de lui indiquer si son ministère compte mettre en place un label qualité en plus de l'agrément national afin de mieux contrôler les associations à objet médical. Un tel label semble nécessaire pour répondre aux évolutions quant à la recherche de renseignement par les patients de leur état de santé via les nouvelles technologies.

Réponse du ministère le 13 février 2018

ESAT les Micocouliers

Le 14 septembre 2017,

Les Etablissements et Services d’Aide par le Travail (ESAT) sont des établissements médico-sociaux qui ont pour objectif l'insertion sociale et professionnelle des adultes handicapés.  Ils accueillent des personnes dont les capacités de travail ne leur permettent pas de travailler dans une entreprise ordinaire ou adaptée ou d’exercer une activité professionnelle indépendante. La circulaire NDGAS/3B n° 2008-259 du 1er août 2008 précise que les personnes orientées vers un ESAT sont des personnes handicapées dont la capacité de travail est inférieure à un tiers de la capacité d’une personne valide.  En ce sens, l'ESAT Les Micocouliers, membre de l'A.P.A.J.H. SOREDE, aide les travailleurs en situation de handicap. Différents ateliers cohabitent au sein de cet ESAT comme celui de fabrication d'articles équestres et de chasse. Suivant une tradition locale ancienne, ils fabriquent des fouets en micocoulier, de chasse, de charretier. Ils créent également des cravaches anglaises ou de Sulky qui complètent l'équipement des attelages. Cet ESAT propose également l'entretien d'espaces verts ainsi que des prestations en Blanchisserie - Pressing. La visite de ces ateliers démontre le savoir faire et les compétences exceptionnels des travailleurs handicapés et encourage l'insertion par le travail.

refuge2

Jeudi 12 septembre 2017,

L'antenne du Refuge de notre département assure des permanences sur Perpignan et Argelès-sur-Mer pour les jeunes de 18 à 25 ans victimes de rejet familial et d'homophobie.

Elle dispose d'un hébergement : 2 studios pouvant accueillir temporairement jusqu'à 4 jeunes à la fois, l'objectif étant de permettre soit un retour dans la famille par la mise en place d'une médiation, soit de préparer ces jeunes en détresse à vivre en autonomie. Des ateliers mis en place avec un psychologue complètent cet accompagnement.

Monsieur Plas, délégué régional a dressé un bilan de l'action du refuge au niveau de notre territoire, par an, en moyenne 30 jeunes sont accompagnés et 15 hébergés. Les premières années les jeunes suivis étaient à 80% des hommes, aujourd'hui c'est autant d'hommes que de femmes.

Site du refuge

Le 4 septembre 2Accueil017,

Créée en 2001, installée dans les Pyrénées-Orientales, ADEPO a vocation à défendre les personnes polyhandicapées sur l’ensemble de la France. L'association se bat, pour que les personnes souffrant de polyhandicap, bénéficient d'un véritable statut, incluant une notion de particularisme. En effet, le polyhandicap affecte à la foi la motricité, l'intellect et la sensitivité. Le nombre de personnes concernées en France se situe entre 45 000 et 60 000, avec 600 à 800 nouveaux cas par an (cf. données 2014) . Cet handicap nécessite un accompagnement permanent qualifié qui associe rééducation, soins, dispositifs médicaux, appareillages, communication et socialisation. Il ressort de l'échange avec son président, M.Roque, une principale requête celle de la mise en chantier d'un Plan National Polyhandicap, à l'instar de ceux qui  ont été élaborés en faveur des personnes atteintes d'autistes ou de maladies rares. L'association déplore également un nombre insuffisant de structures adaptées comme la Mas Fil Harmonie à Argelès sur Mer. Ce sujet sera abordé lors de la reprise de la session ordinaire de concert avec les 2 autres députés LREM du département, Laurence Gayte et Romain Grau, et soumis à Olivier Veran, Député à la Commission des Affaires Sociales et Rapporteur du budget de la sécurité sociale.

Page 3 sur 3

© 2017 Site du Député Sébastien Cazenove
  • 04 68 28 76 38
  • 9 rue Graffan 66300 THUIR du Lundi au vendredi 9h-12h30 / 13h30-17h00