LOGOCOULAN

Sébastien Cazenove

Député des Pyrénées Orientales

Logo LaREM RVB

CGO GendarmerieVendredi 30 août 2019,

En fin de soirée, je me suis rendu au Centre d'appel de la Gendarmerie des Pyrénées-Orientales, où le lieutenant-colonel LEFEVRE m'a présenté le fonctionnement du CORG (Centre des Opérations et de Renseignement de la Gendarmerie).

J'ai pu pendant près d’une heure trente, assister à la gestion par les opérateurs des appels des urgences et de l'engagement des unités, nombreux en cette période de l'année. Le centre d'appel reçoit 24h/24 tous les appels du département, soit en moyenne 1 appel toutes les 1 minute 31 secondes ce qui correspond à 145 000 appels pour l’année 2018.

 

scrutin PPL visant a lutter contre la haine sur internetMardi 9 juillet 2019, 

l'Assemblée nationale a adopté, par 434 voix contre 33, la proposition de loi visant à lutter contre la propagation des discours de haine sur Internet en responsabilisant les plateformes et en sensibilisant les citoyens.

Avec l'ambition collective de faire reculer la haine sur Internet : obligation pour les plateformes de retirer les contenus haineux sous 24h, sanctions financières contre les récalcitrants (4% du CA mondial), bouton unique de signalement des contenus haineux, levée plus efficace de l’anonymat, blocage définitif des « sites miroirs ».

J'ai porté et défendu plusieurs amendements visant à préciser les contours du contenu haineux, faciliter la prise de contact des victimes de ces contenus avec les acteurs en mesure d’assurer leur accompagnement et enfin pour sensibiliser les élèves sur les risques encourus par les auteurs de propos haineux sur internet.

cadets de perpignan

Samedi 6 juillet 2019,

Je me suis rendu au Fort Miradou, Centre National d’Entrainement Commando à Collioure pour la remise des diplômes aux 33 cadets de la défense de Perpignan de la promotion 2018-2019. Tout au long de l’année scolaire, le mercredi et pendant les vacances, ces collégiens du département se sont formés (stage commando, premiers secours…) et ont donné de leur temps en participant aux cérémonies commémoratives.

Samedi 15 juin 2019,

Au Jardin du Dôme à Port-Vendres, j'ai assisté à la cérémonie solennelle de remise des insignes et brevets aux stagiaires de la 45ème promotion de la préparation militaire marine (PMM) « QM Fort » de Perpignan, qui comme les cadets de la défense se sont investis sur leur temps personnel pour se former au service de leurs concitoyens et participer à des cérémonies commémoratives.

medailles pour acte de courage prefectureLundi 1er juillet 2019,

A la préfecture de Perpignan, j'ai assisté à la cérémonie de remise des médailles pour acte de courage et de dévouement des policiers dans le cadre de leur intervention le 5 janvier 2019 à l’occasion des manifestations houleuses des Gilets Jaunes et des dégradations commises à l'intérieur du tribunal de grande instance de Perpignan.

Depuis mardi 29 janvier 2019, l'Assemblée Nationale examine la proposition de loi visant à prévenir les violences lors des manifestations et à sanctionner leurs auteurs. Elle prévoit de rendre possible le contrôle des manifestants, de permettre la création d'un fichier de personnes interdites de manifestation, de créer un délit consistant à masquer son visage lors de manifestations puni d'un an de prison et de 15.000€ d'amende ainsi que de renforcer les sanctions pour possession de fusées d'artifice ou d'armes lors de manifestations.

PPL violences lors des manifestaionsLe texte proposé par le groupe LR, a été adopté mardi 5 février avec 387 voix contre 92. La dernière version du texte simplifie la procédure de déclaration d'une manifestation en faisant passer le nombre d'organisateurs signataires de 3 à un seul et en supprimant l'obligation d'être domicilié dans le département. L'instauration d'un périmètre de contrôle lors des manifestations n'a pas été retenue, alors que la création d'une interdiction administrative de manifester a été adoptée. Un mécanisme de contrôle des mesures de police administrative a été instauré, ainsi que la notion d'intentionnalité dans l'article visant à créer un délit de dissimulation du visage lors d'une manifestation. Finalement, l'article 7 instaure le principe du "casseur-payeur", l'Etat pourra désormais engager une procédure civile contre tout individu dès lors qu'une preuve est fournie de sa participation à la dégradation de matériel.

scrutin pjl programmation et reforme pour la justiceLe projet de loi sur programmation 2018-2022 et la réforme de la justice a été adopté en nouvelle lecture par l'Assemblée nationale le 23 janvier par 325 voix contre 213.

Ce PJL entend mettre en œuvre une réforme globale de la justice. Le budget de la justice sera augmenté de 25% sur la durée du quinquennat, soit une augmentation d'1.3 milliards d'euros notamment pour créer 6.500 postes et ouvrir 15.000 places de prison. Une nouvelle échelle des peines sera également mise en place afin de permettre aux juges de prononcer des peines plus individualisées. Finalement, afin de rendre la justice plus lisible et plus proche, les tribunaux d'instance et de grande instance seront regroupés.

Cette loi entend rendre le système judiciaire plus efficace et plus simple en six axes :

  • Le premier entend simplifier la procédure civile en créant une juridiction nationale dématérialisée, en permettant de régler des différends à l'amiable plus facilement ou en prévoyant un mode de saisine unique en matière civile.
  • Le second point veut alléger la charge des juridictions administratives en recutant notamment des juristes assistants.
  • Le troisième axe a pour but de simplifier et rendre plus efficace la procédure pénale en simplifiant entre autres la procédure d'instruction.
  • Le quatrième point entend instaurer une nouvelle échelle des peines et développer les travaux d'intérêt généraux pour renforcer le sens de la peine.
  • Le cinquième élément a pour but de diversifier le mode de prise en charge des mineurs délinquants.
  • Finalement, le dernier point entend fusionner les tribunaux d'instance et de grande instance dans un souci de renforcement de l'efficacité de l'organisation judiciaire.

Pour en savoir plus sur ce qui va changer.

 

 

Rubrique : papiers d'identité Titre : Les modalités de renouvellement d'une CNI  Date : 29 janvier 2019

M. Sébastien Cazenove attire l'attention de M. le ministre de l'intérieur sur les modalités de renouvellement de la carte nationale d'identité avant sa date d'expiration. En effet, depuis le 1er janvier 2014, la durée de validité de la carte nationale d'identité est passée de 10 à 15 ans. Jusqu'en novembre 2017, certaines administrations refusaient de procéder au renouvellement des cartes de plus de 10 ans n'ayant pas encore atteint 15 ans. Ainsi, dans les faits, la date d'expiration indiquée sur le dos de la carte étant dépassée, et certains pays étrangers ne considérant pas ces titres comme valables, des administrés se sont retrouvés dans l'impossibilité de voyager à l'étranger. Depuis novembre 2017, dans une réponse publiée au Journal officiel du 30 novembre 2017, le ministre de l'intérieur a invité les préfectures à accepter de renouveler ces titres dès lors que le demandeur ne dispose pas d'un passeport en cours de validité et qu'il justifie d'un voyage à l'étranger. Or, si le passeport est valable mais se trouve immobilisé dans un service de visas à l'étranger comme il est d'usage dans le cadre de l'organisation de voyages en groupe dans certains pays étrangers, l'administré se trouve donc dans l'impossibilité de renouveler sa carte d'identité et donc de voyager à l'étranger. Aussi, au vu du cas d'espèce, il souhaiterait savoir ce qu'envisage le Gouvernement pour favoriser la libre circulation des Français à l'étranger.

signature de contrats dengagement armee de terreLundi 3 décembre 2018,

J'ai assisté à la Cérémonie de signatures de 19 contrats d'engagement dans l'armée de terre, dans les locaux de la préfecture de Perpignan.

Les jeunes qui ont signé pour des contrats pouvant aller de 2 à 10 ans, le font pour être utiles aux autres mais aussi à eux-mêmes : l’apprentissage d’un savoir-être et d’une spécialité - parmi un large choix - ouvrent des perspectives d’évolution et de reconversion.

Tous sont investis par un même objectif : défendre la France et ses intérêts, partout dans le monde.

Page 1 sur 6