LOGOCOULAN

Sébastien Cazenove

Député des Pyrénées Orientales

Logo LaREM RVB

Dans le cadre des auditions en Commission des Affaires Economiques, j'ai interrogé, le mardi 13 février, le PDG de Toyota France, M. Didier Gambart, (voir la vidéo) sur les dimensions sécuritaires proactives des véhicules du groupe Toyota en lien avec le renforcement des mesures annoncées par le gouvernement le 9 janvier dernier pour réduire le nombre de tués sur les routes.

J'ai choisi d’interroger le PDG sur cet angle à la suite de la rencontre avec Coralie Pailhès de l’Association boulounencque Lionel, 17 ans et les autres victimes de la route, reçue la veille dans mes bureaux à Thuir, afin d'échanger sur la prévention et sur le jugement des personnes en cause dans les accidents de la route notamment en cas de récidive.

Vendredi 8 décembre 2017,

naturalisation

La Cérémonie de naturalisation à Céret  fut un moment très fort marquant l’entrée dans notre communauté nationale pour 9 personnes de notre circonscription, issues de 8 pays différents.

C’est l’aboutissement d’un long parcours administratif pour ces nouveaux citoyens français mais surtout un moment solennel pendant lequel s’est exprimé l’honneur de rejoindre une grande nation, terre d’accueil et de solidarité, mais aussi l’honneur pour la France d’être choisie comme patrie d’adoption.

Une classe de l'école de Laroque des Albères a participé à cette cérémonie, en présentant un travail réalisé sur différentes personnes illustres naturalisées.

ceremonie naturalisation

Sous prefecture CeretLundi 27 novembre 2017,

J'ai assisté à une réunion du groupe de travail Littoral sur la Police de Sécurité du Quotidien qui s'est déroulée à la sous-préfecture de Céret en compagnie de Romain GRAU, député de la première circonscription. Cet atelier réunissait la police nationale, la gendarmerie, les élus, l'autorité judiciaire et les entreprises privées de sécurité. En ce sens, la concertation des acteurs de terrain a permis de définir les secteurs d'intervention de cette nouvelle forme de sécurité publique.

Sous prefecture Ceret 2

SDIS66Le Colonel Salles-Mazou m'a reçu lundi 20 novembre 2017 dans les locaux du SDIS.

Le Service Départemental d'Incendie et de Secours assure la protection des personnes, des biens et de l’environnement contre les incidents, accidents, sinistres et catastrophes.

Placé sous l’autorité administrative et financière de la Présidente du Conseil Départemental et opérationnellement sous l’autorité du Préfet, les centres de secours des Pyrénées Orientales ont en 2016, répondu à 377 470 appels, qui ont été suivis de 34 599 interventions, 43 115 sorties de centres de secours, 51 523 sorties d'engins et 28 606 personnes secourues.

Le SDIS des Pyrénées-Orientales compte près de 2 500 femmes et hommes en activités, professionnels et volontaires, qui œuvrent ensemble pour mieux servir la population dans les détresses quotidiennes.

Particulièrement concerné par la problématique des incendies, sur une circonscription couverte à 70% par la forêt, cette rencontre recouvrait un caractère informatif essentiel.

Congres des sapeurs pompiersSamedi 4 novembre 2017,

En lien avec la sécurité de notre territoire, je me suis rendu à la cérémonie du 51ème Congrès Départemental des Sapeurs-Pompiers des Pyrénées-Orientales qui avait lieu cette année au Boulou.

En dehors de la remise de médailles, c’est l’occasion de rencontrer la « relève » avec le défilé des jeunes sapeurs-pompiers, mais de voir aussi des démonstrations de manœuvre hautement techniques, qui sauvent des vies chaque année, notamment un important exercice de désincarcération d’une victime d’un accident de la route.

N’oublions que sur les PO, en 2016, 34807 interventions du SDIS 66 ont eu lieu dont 3523 pour incendie et que plus de 20500 victimes ont été secourues.

Afin de renforcer les moyens matériels pour lutter contre les feux de forêt dans le sud de la France, le Ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a annoncé fin juillet, la commande de six bombardiers d'eau de type Dash 8 supplémentaires.

Logo policenationaleVendredi 3 novembre 2017,

Véritable présence permanente sur le territoire, les services de la DDSP (Direction Départementale de la Sécurité Publique) garantissent la paix publique. La sécurité publique gère entre autres les interventions au service de la population en réponse aux appels Police-Secours (appels 17), la lutte contre la criminalité et les violences urbaines, et contre la toxicomanie et les trafics de stupéfiants.

Le Directeur de la DDSP, M. Rebouillat, m'a présenté le 3 novembre lors d’une rencontre l’organisation et les enjeux territoriaux de la sécurité publique dans notre département. J'ai constaté la mobilisation exceptionnelle des policiers dans leur exercice quotidien dans ce contexte difficile et inédit que connait notre pays, avec plus d'une affaire sur 3 élucidée ce qui est supérieur à la moyenne nationale et 3000 personnes interpelées par an.

Notre territoire est spécifique car le domaine d’intervention se limite à une commune, Perpignan avec un effectif de 330 agents de tous grades, le reste du département dépendant de la gendarmerie.

Rubrique : Internet  Titre : Recrutement et formation Date : 7 novembre 2017

M. Sébastien Cazenove attire l'attention de M. le secrétaire d'État, auprès du Premier ministre, chargé du numérique, sur la cybersécurité. Pour la cinquième année, pendant le mois d'octobre 2017, s'est déroulé partout en Europe le mois de la cybersécurité, vaste campagne de sensibilisation aux enjeux de la sécurité numérique.

La cybersécurité économique est aujourd'hui une préoccupation partagée par les pouvoirs publics et les entreprises. Les menaces qui pèsent sur les personnes morales (du cyberespionnage aux rançongiciels) sont de plus en plus fréquentes. Une entreprise française subit chaque année en moyenne plus de 130 attaques. De fait, cette situation crée un besoin interne en recrutement qui, parfois, n'est pas pleinement satisfait faute de candidats. À titre d'exemple, en 2016, Orange avait un programme de recrutement de 100 ingénieurs en cybersécurité et est péniblement parvenu à en recruter une vingtaine. Face à cette situation, et pour abonder ce gisement d'emplois, quels sont les leviers que compte activer l'État pour aider les acteurs économiques à se protéger ? Et notamment, quelles sont les filières de formation d'ingénieurs que nous pouvons promouvoir ? Il lui demande sa position sur ces questions.

 

Réponse du ministère publiée le 3 avril 2018

PJJ1Lundi 16 octobre 2017,

La protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) a ouvert ses portes lundi 16 octobre dans les locaux de l’Unité Educative Activité de Jour de Perpignan.

Cet événement annuel permet à la direction et aux équipes éducatives, en présence des jeunes, de présenter les missions et les réalisations de cette structure qui accueille des jeunes filles et garçons de 13 à 18 ans. Les jeunes ont ainsi pu présenter leurs réalisations en peinture, atelier bois, et ferronnerie.

Au quotidien, les professionnels de la PJJ mènent une action éducative au bénéfice des jeunes avec notamment pour objectif leur insertion sociale, scolaire et professionnelle.

Les missions de l'unité d'insertion de la Protection Judiciaire de la Jeunesse sont :

  • favoriser et accompagner la construction d'un projet socio-professionnel;
  • développer les compétences cognitives, sociales et professionnelles;
  • orienter les mineurs confiés vers les dispositifs de droit commun adaptés à leur projet.