LOGOCOULAN

Sébastien Cazenove

Député des Pyrénées Orientales

Logo LaREM RVB

Retour sur la semaine du 15 octobre 2018

colloque rugbyDans l’hémicycle :

Depuis lundi 15 octobre, l'Assemblée nationale examine, en séance publique, la 1ère partie du projet de loi de finances pour 2019 relative aux conditions générales de l’équilibre financier du pays. Ce PLF entend investir dans les compétences pour lutter contre le chômage, renforcer la compétitivité des entreprises, soutenir et protéger les français tout en baissant les prélèvements obligatoires de plus de 6 Mds d’euros pour améliorer le pouvoir d’achat.

Le mercredi 17 octobre l’amicale des parlementaires du rugby a organisé un colloque intitulé : « Le rugby moderne : affrontement ou évitement ». Les débats se sont focalisés sur la santé des joueurs et notamment les troubles neurologiques chez les professionnels et les amateurs. Paul GOZE, président de la Ligue et Bernard LAPORTE, président de la Fédération Française de Rugby ont notamment expliqué les mesures mises en place pour protéger les joueurs dès le plus jeune âge.

naturalisation2En circonscription :

Vendredi 19 octobre, le député a participé à la cérémonie de naturalisation qui s’est déroulée à la sous-préfecture de Céret. Lors de cette cérémonie, 15 récipiendaires originaires de 11 nationalités différentes se sont vu remettre officiellement leur titre en présence des maires des communes dans lesquelles ils résident. Une classe du lycée Déodat de Séverac a joué et mis en scène avec brio et beaucoup d’émotion le témoignage de naturalisés illustres et anonymes qui ont choisi au cours de notre histoire de devenir français.

SerralongueEnsuite Sébastien Cazenove a rencontré Louis CASEILLES, Maire de Saint Laurent de Cerdans et son premier adjoint Jérôme THOMAS afin d’échanger sur les projets de la commune.

Présent dans le haut Vallespir, le député s’est ensuite rendu à Serralongue où il a rencontré Jean-Marie BOSCH le Maire et ses deux adjoints Jeannette JEANSON et Gérard PIRON. Cette commune de 250 habitants, gérée avec dynamisme, a su maintenir des services publics de proximité avec une agence postale et une école qui comprend une classe unique d’une dizaine d’élèves. Après une présentation de la commune, la discussion s’est portée sur des questions d’urbanisme en lien avec des projets de construction de nouveaux logements dans le village.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir