LOGOCOULAN

Sébastien Cazenove

Député des Pyrénées Orientales

Logo LaREM RVB

Protocole sanitaire en vigueur à partir du 2 novembre dans les établissements scolaires

  • Le port du masque pour tous les personnels et tous les élèves du CP à la terminale.

Comme c’est déjà le cas au collège et au lycée, des masques seront bien sûr disponibles dans toutes les écoles en cas d’oubli ou de difficultés économiques des familles pour s’en procurer.

  • La limitation du brassage des écoles. De manière très concrète, le fonctionnement des écoles, des collèges et des lycées est réorganisé sur 4 points principaux :

L’arrivée et le départ des élèves dans l’établissement : ils seront autant que possible étalés dans le temps.
La circulation des élèves dans les bâtiments : les déplacements des élèves seront limités, organisés et encadrés. Ainsi dans le second degré, une seule salle sera attribuée à chaque classe, cela dans la mesure du possible et à l’exception des salles spécialisées et des ateliers.
Les récréations : elles seront organisées par groupes avec un respect maximal des gestes barrières.
La restauration scolaire : est maintenue en veillant à espacer chaque élève d’un mètre, autant que possible. Il sera demandé également à ce que les élèves d’une même classe ou d’un même niveau déjeunent ensemble.

  • L’aération et la ventilation des classes seront également renforcées, comme la désinfection des locaux et des matériels.
  • La distanciation physique est maintenue quand elle est possible.
  • L’application des gestes barrières comme le lavage des mains reste essentielle.

En parallèle, afin de renforcer leur protection, les professeurs et l’ensemble des personnels de l’éducation nationale seront prioritaires pour passer les tests PCR en ville. Dès que les tests antigéniques seront disponibles nous organiserons leur mise à disposition dans les écoles et des établissements scolaires.

Le cas des lycées : la situation dans les lycées sera appréciée au cas par cas. Il y aura une certaine souplesse dans l’appréciation des différentes situations. Si nécessaire, des aménagements seront décidés. Ce qui importe le plus pour les élèves c’est d’être en capacité de maintenir la continuité pédagogique.

L'école, en dépit de la gravité de la situation actuelle, fait face, grâce à l’engagement de tous ses professeurs et de tous ses personnels, au service de notre jeunesse et de notre République.

Plus que jamais, l’école est la colonne vertébrale de notre République.