LOGOCOULAN

Sébastien Cazenove

Député des Pyrénées Orientales

Logo LaREM RVB

Les résultats sont bons sur le plan sanitaire. Même si nous restons prudents.

➡️ Pour suivre l'évolution du Covid, le 11 mai, il y avait deux zones : rouges et vertes selon la circulation du virus, la disponibilité des lits de réanimation et la capacité de tests. 4 régions étaient rouges. Aujourd'hui, toutes sont au vert sauf deux départements : le Val d'Oise et Mayotte.
‼️ Cela ne veut pas dire que le virus ne circule que dans ces deux départements : il est présent sur tout le territoire mais sa vitesse de propagation est sous contrôle.

➡️ Au cours de la phase 2 la liberté va redevenir la règle et l'interdiction l'exception : accélération de la réouverture des écoles, collèges et lycées (pour les départements verts), mais aussi des cafés, bars restaurants, parcs et jardins.

‼️ Mais cela impliquera des contraintes :

  • les regroupements restent limités à 10 personnes ;
  • le télétravail reste privilégié ;
  • le respect des gestes barrières est indispensable et le port du masques est plus que recommandé ;
  • Il faut continuer à limiter les formes de vie sociale propices à la circulation du virus : boites de nuit, rassemblements couverts,... Il faut continuer à veiller aussi sur les personnes vulnérables et les inciter à maintenir leurs efforts.

La phase 2 de l'épidémie va entraîner une multiplication des interactions sociales dans les lieux publics. Aussi, l'application Stop Covid sera disponible et pourra être téléchargée à partir du 2 mai.

🗣 "Nous avons voulu mettre à la disposition des Français un outil supplémentaire pour lutter plus efficacement contre l'épidémie"

➡️ Une application jugée utile
👉 L'application Stop Covid n'est pas une "arme magique" mais un outil complémentaire. Le conseil scientifique, l'académie de médecine, l'ordre des médecins, le comité pilote d'éthique du numérique ont jugé utile le recours à une telle application.
👉 L'Assemblée nationale et le Sénat ont, pour leur part, donné leur "feu vert vigilant" au lancement de l'application.

➡️ L'application respecte pleinement la protection des données personnelle et le respect de la vie privée
👉Nous avons pris toutes les garanties nécessaires pour que l'application soit conforme aux libertés. Son utilisation sera anonyme et temporaire. Elle ne localisera jamais les utilisateurs.
👉 Ce sont ces garanties qui ont conduit la CNIL à valider cette application à deux reprises.
🗣 "L'Etat n'aura jamais accès ni aux données permettant de vous identifier ni à vos contacts "

‼️ L'utilisation de l'application permettra aux Français de se protéger et de protéger les autres.

🚗 A compter du 2 juin, il est mis fin à l’interdiction de déplacement de plus de 100km de chez soi. 

🇪🇺La France favorable à une réouverture intérieures de l'Europe à compter du 15 juin.

⚽️Pour certaines activités sportives et culturelles (piscines, salles de spectacles, etc.), une distinction est faite entre zones vertes et zones oranges.

➡️ Les interdictions concernent, au moins jusqu’au 21 juin, les rassemblements de plus de 10 personnes dans l’espace public, les sports collectifs et de combat, les discothèques et les salles de jeux, les stades et hippodromes.

📍Introduction à la stratégie nationale de déconfinement

🔷 Constat médical :

➖ Nous allons devoir vivre avec le virus et apprendre à nous en protéger tant qu’il n’y a pas de vaccin, pas de traitement, pas d’immunité de groupe. Le virus va continuer de circuler parmi nous. On ne peut pas fonder la vie des Français sur des hypothèses incertaines. Le confinement a été efficace pour tenir malgré une pression importante. Notre système hospitalier a tenu au prix d’une fatigue, d’une consommation de médicaments de réanimation jamais constatée, et au prix d’une déprogrammation des opérations non nécessaires à court terme.
➖ Le risque d’une seconde vague doit être pris au sérieux et il impose de procéder avec prudence. Il s’agit d’agir avec progressivité.
➖ La circulation du virus n’est pas uniforme dans les territoires et crée des différences. Celles-ci doivent être prises en compte. Il n’est pas possible d’appliquer le même schéma pour des situations différentes. Par ailleurs, cela doit permettre de laisser aux autorités locales la possibilité d’adapter la stratégie nationale selon les circonstances. Un travail de concertation va être mis en place dans les prochains jours pour permettre de mettre en place et adapter le plan.

🔷 A partir du 11 mai, trois axes : protéger, tester, isoler

📝😷 Par un arrêté publié ce jour, les pharmaciens sont désormais autorisés à vendre des masques non sanitaires fabriqués selon un processus industriel et répondant aux spécifications techniques applicables.

🔹️Déclaration du Premier ministre
Le déconfinement : ce n'est pas le retour à une vie normale. Mécanisme plus progressif.
Principes que nous voulons observer :

👉Préserver la santé des Français
👉Assurer la continuité de la vie de la nation (= garantir que nous allons conitnuer à rdurie opur nous nourrir, nous transporter... continuer à préparer les générations futures aux responsabilités qui seront les leurs, continuer l'école...)

📍2 conditions essentielles à suivre :
1️⃣Rétablir la capacité d'accueil des hôpitaux
2️⃣Maitriser la circulation du virus (limiter au maximum sa circulation)
Ces deux conditions nous permettent d'envisager le chemin du déconfinement

🗣"Pour réduire l'épidémie, il faut que le R0 soit égal à 1 ou inférieur à 1. C'est comme ça que nous sommes capables d'éteindre l'épidémie progressivement. Grâce au confinement, nous avons réussi à faire faire passer le R0 à une valeur de 0,6. Cela signifie que 10 malades n'infectent que 6 nouvelles personnes."

📍Apprendre à vivre avec le virus
La population n'est pas immunisée :
👉Pas de vaccin avant mi-2021
👉Traitement inconnu à ce stade
👉Prévention

📍Prévention repose sur 3 éléments :

🔹️Déclaration du Premier ministre
Nous vivons une crise sans précédent, une crise sanitaire d'une très grande intensité.
Ampleur non connue dans l'histoire moderne.
⚠️La crise n'est pas terminée.
🗣"La situation s'améliore lentement mais sûrement, mais nous ne sommes pas sortis de la crise sanitaire."
👉Engendrement d'une crise économique qui ne fait que commencer. Elle sera brutale. Une bonne moitié de l'humanité demeure confinée. La production s'est presque arrêtée, la consommation aussi. Jamais un tel arrêt massif, général, brutal n'a été vécu.

📍Notre vie pour les mois qui viennent : le déconfinement
↪️Aujourd'hui : présentation des principes retenus pour élaborer le plan demandé par le PR
Après le 11 mai, ce ne sera pas la vie d'avant et probablement pas avant longtemps.
Nous allons apprendre à organiser notre nouvelle vie.
🗣"Ce sera notre prochain défi et nous allons y arriver."

🔹️Déclaration du Professeur Salomon, Directeur général de la Santé

🔹️Déclaration d'Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé
Défis à relever dans les prochaines semaines sont d'une ampleur inégalée :
1️⃣Les conditions du déconfinement
2️⃣Comment continuer à faire face à la crise dans les prochains jours

➡️ Approvisionnement sanitaire : renforcé ces dernières semaines
Amélioration de la distribution des masques au personnel soignant dans hôpitaux et médecine de ville, même s'il reste quelques tensions sur les FFP2.
🚨 Les masques non FFP2 permettent également d'apporter une protection aux soignants.
🗣 "Nous faisons très attention à la gestion du stock, nous devons être vigilants et ne pas dépenser ce stock d'un coup."
✅ Cette semaine : destockage de 5M de masques à destination de professionnels de santé : ambulanciers, préparateurs en pharmacie, laboratoires, sage-femmes, etc.

➡️ Autre matériel de protection : impossible de répondre à toutes les demandes mais le maximum est mis en oeuvre (commandes passées, augmentation de la production en France). Cette tension de matériel est mondiale.
➡️ Respirateurs : d'ici à fin juin, 15 000 respirateurs de réanimation et 15 000 respirateurs de transports plus légers = sécurisation de la position et possibilité de mobiliser notre matériel en appui de nos partenaires internationaux.
➡️ Médicaments de réanimation : explosion consommation mondiale de +2000% ; Des stocks doivent pouvoir être constitués en cas de résurgence de l'épidémie. L'action diplomatique pour l'approvisionnement est déterminante (Chine, Espagne, Inde).

📍 Plan Ehpad
45% des Ehpad ont signalé au moins 1 cas positif avec une mortalité élevée, le problème est également important dans le cadre des services à domicile.
➡️ Ne pas laisser un Ehpad seul dans la décision et dans le soin : mise en place de permanences spécialisées de médecine gériatriques
➡️ Renforts en personnels : mobilisation de la réserve sanitaire, plateformes régionales avec mise à disposition de 1500 volontaires.
➡️ Mise en place de dispositifs simplifiés et incitatifs pour palier les manques de personnels
➡️ Campagne de dépistage : dès qu'1 cas est signalé, l'ensemble de l'établissement (soignants + résidents) est testé = 50 000 tests programmés et réalisés cette semaine
➡️ Confinement des résidents : interdiction des droits de visite, après consultation des sociétés savantes mise en place de nouvelles recommandations pour permettre un droit de visite pour les familles à partir du 20.04 : à la demande du résident, pas plus de 2 personnes, sous la responsabilité des directions d'établissement, pas de contact physique mais contact visuel.
➡️ Droit de visite s'appliquera dans les mêmes conditions pour les personnes en situation de handicap.

📍Personnes vulnérables à domicile

🔹 Situation difficile
➡️ Prise en compte de la difficulté du confinement en fonction des situations dans laquelle il est vécu : nous mesurons tous la solitude et la tristesse de nos ainées.
➡️ Situation s'améliore : chaque jour nous avons progressé.
💪 Les forces de la santé en première ligne ont tenu et ont donné toute leur énergie pour soigner. Ces semaines resteront l'honneur de nos soignants.
👍 En seconde ligne, les forces vives qui permettent au pays de continuer à tourner, aidés par les français qui se sont engagés.
🙏En troisième ligne, le respect des règles a permis que l'épidémie commence à marquer le pas.
👏 Les résultats sont là : les entrées en réanimation diminuent, l'espoir renaît.

🔹 Etions nous préparés ?

Page 1 sur 2