LOGOCOULAN

Sébastien Cazenove

Député des Pyrénées Orientales

Logo LaREM RVB

Conférence de presse 'Edouard Philippe et Olivier Véran, dimanche 19 avril (suite)

🔹️Déclaration d'Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé
Défis à relever dans les prochaines semaines sont d'une ampleur inégalée :
1️⃣Les conditions du déconfinement
2️⃣Comment continuer à faire face à la crise dans les prochains jours

➡️ Approvisionnement sanitaire : renforcé ces dernières semaines
Amélioration de la distribution des masques au personnel soignant dans hôpitaux et médecine de ville, même s'il reste quelques tensions sur les FFP2.
🚨 Les masques non FFP2 permettent également d'apporter une protection aux soignants.
🗣 "Nous faisons très attention à la gestion du stock, nous devons être vigilants et ne pas dépenser ce stock d'un coup."
✅ Cette semaine : destockage de 5M de masques à destination de professionnels de santé : ambulanciers, préparateurs en pharmacie, laboratoires, sage-femmes, etc.

➡️ Autre matériel de protection : impossible de répondre à toutes les demandes mais le maximum est mis en oeuvre (commandes passées, augmentation de la production en France). Cette tension de matériel est mondiale.
➡️ Respirateurs : d'ici à fin juin, 15 000 respirateurs de réanimation et 15 000 respirateurs de transports plus légers = sécurisation de la position et possibilité de mobiliser notre matériel en appui de nos partenaires internationaux.
➡️ Médicaments de réanimation : explosion consommation mondiale de +2000% ; Des stocks doivent pouvoir être constitués en cas de résurgence de l'épidémie. L'action diplomatique pour l'approvisionnement est déterminante (Chine, Espagne, Inde).

📍 Plan Ehpad
45% des Ehpad ont signalé au moins 1 cas positif avec une mortalité élevée, le problème est également important dans le cadre des services à domicile.
➡️ Ne pas laisser un Ehpad seul dans la décision et dans le soin : mise en place de permanences spécialisées de médecine gériatriques
➡️ Renforts en personnels : mobilisation de la réserve sanitaire, plateformes régionales avec mise à disposition de 1500 volontaires.
➡️ Mise en place de dispositifs simplifiés et incitatifs pour palier les manques de personnels
➡️ Campagne de dépistage : dès qu'1 cas est signalé, l'ensemble de l'établissement (soignants + résidents) est testé = 50 000 tests programmés et réalisés cette semaine
➡️ Confinement des résidents : interdiction des droits de visite, après consultation des sociétés savantes mise en place de nouvelles recommandations pour permettre un droit de visite pour les familles à partir du 20.04 : à la demande du résident, pas plus de 2 personnes, sous la responsabilité des directions d'établissement, pas de contact physique mais contact visuel.
➡️ Droit de visite s'appliquera dans les mêmes conditions pour les personnes en situation de handicap.

📍Personnes vulnérables à domicile

➡️ Accompagnement en garantissant les soins essentiels à domicile avec la télémédecine qui a été étendue au par téléphone pour les personnes qui n'ont pas accès au numérique, avec accès à d'autres professions (ergothérapeutes, kiné,...)
➡️ Prolongation de la durée de validité des ordonnances et maintien de l'accompagnement psycho-social
➡️ Solidarité auprès des actifs porteurs de maladie de longue durée : passage au chômage partiel pour bénéficier d'un maintien du salaire (à partir du 1.05)
➡️ Lutte contre l'isolement : aide et écoute (0800 130 000) pour obtenir un soutien

📍Vigilance sur l'accès aux soins
➡️ Réflexion autour d'une reprise progressive de l'activité dans les établissements de santé : à condition que pas d'impact sur les ressources médicamenteuses et humaines nécessaires à la réanimation et l'anesthésie.
➡️ Angoisse et santé mentale : pour les français qui sont en souffrance il est possible de consulter psychologues et psychiatre en télémédecine, possible de solliciter l'entraide entre voisins...
➡️ Prendre soin des soignants : mise en place d'une plateforme nationale dédié 0800 73 09 58 ; chacun doit être accompagné et soutenu.
➡️ Vigilance sur les violences intra-familiales

🔹️Déclaration du Premier ministre
📍Risques économiques
➡️ Contraction de la richesse nationale de près de 10% : la plus forte récession depuis 1945
↪️ -36% de l'acctivité économique, -43% d'activité dans l'industrie, -88% dans la construction, -90% dans l'hotellerie et la restauration.
↪️ -8% de croissance en 2020

➡️ Choc économique international avec un impact sur les pays qui ne sont pas directement touchés mais dont l'activité dépend des pays touchés

📍 Sauvegarder aujourd'hui pour relancer demain
➡️ Ne pas perdre le tissu productif avec mise en place d'instruments (adoptés en PLFR et complétés en PLFR2) :
✅ Activité partielle : limite les licenciements et concerne +700 000 entreprises (1 salarié sur 2). Dispositif généreux qui permet à l'entreprise de conserver ses salariés, et aux salariés de préserver leur salaire, pour un coût global de 24mds€. C'est le système le plus généreux au monde, en 1 mois aux USA 22M de chômeurs en plus.
✅ Prêts garantis par l'Etat : permettre aux entreprises de continuer à emprunter aux banques pour continuer leur activité et lutter contre les cessations de paiements. 130 000 entreprises bénéficiaires, et 18mds€ de prêts garantis.
✅ Fonds de solidarité : aide aux TPE et indépendants ; mobilisation de 7mds€ et 1M de demandes reçues. Les assureurs se sont engagés à participer à hauteur de 400M€ et régions à hauteur de 500M€

🔹️Déclaration d'Olivier Véran
Mesures d'urgence sociale
👉Maintien des prestations sociales (allocation chômage, RSA, AAH...)
👉 Prolongationde la trève hivernale
👉+17.000 places d'hévergement d'urgence
👉64.000 personnes sans-abri aidées pour les biens de première nécessité

👉Aide exceptionnelle de solidarité versée le 15 mai sans aucune démarche. Concernera 4 millions de foyers : allocataires du RSA et ASS (à raison de 150€ par bénéficiaire, et 100€ par enfant) Pour une famille au RSA avec 3 enfants : aide de 450€