LOGOCOULAN

Sébastien Cazenove

Député des Pyrénées Orientales

Logo LaREM RVB

🔷 Un été de mobilisation pour la vaccination :

👉Vaccination obligatoire pour tous ceux au contact des personnes fragiles. Le 15 septembre devront être vaccinés :  tous les personnels soignants et non-soignants des hôpitaux, cliniques, maisons de retraite, établissements pour personnes en situation de handicap, ainsi que tous les professionnels ou bénévoles qui travaillent au contact des personnes âgées ou fragiles, y compris à domicile.

👉Tous les Français sont appelés à se faire vacciner au plus vite : la vaccination est possible sur tout le territoire et sans-rendez-vous. Dès la rentrée, des campagnes de vaccination seront déployées dans les établissements scolaires.

👉Une campagne de rappels sera lancée dès la rentrée pour les premiers vaccinés de janvier-février qui verront leurs anticorps baisser à l'automne. Les RDV seront ouverts dès les derniers jours du mois d'août.

🔷 De nouvelles mesures pour freiner le virus :

👉L'EUS sera déclarée pour la Martinique et la Réunion et un couvre-feu sera instauré ;

👉Dès cette semaine, les contrôles aux frontières seront renforcés pour les ressortissants en provenance des pays à risque. Les voyageurs non-vaccinés seront contraints de s'isoler ;

👉Pass sanitaire :

  • le 21 juillet, il sera étendu sur tout le territoire à tous les rassemblements de plus de 50 personnes et à tous les lieux de loisir et de culture;
  • début août, il sera étendu aux cafés, restaurants, hôpitaux, EHPAD, établissements médicaux sociaux, transports longue distance.
  • Pour les départements dont le taux d'incidence > 200 avec une forte augmentation des hospitalisations, des mesures de freinage seront possibles (retour des jauges dans les lieux recevant du public ou télétravail).

👉Les test PCR seront payants dès cet automne, sauf prescription médicale.

🔷Lutte contre l'apparition de nouveaux variants :

👉La France à l'initiative d'ACT-A - plus de 2,5 millions de doses déjà données - intensifiera cette aide pour les pays les plus touchés (Tunisie).

🔴  Un été de prudence et de relance, pour une rentrée en confiance, pour bâtir une France indépendante, confiante et unie.

Le Président a dessiné un avenir pour la France, guidé par des décisions pragmatiques, pour des réformes d'équité, justes et ambitieuses.

✅ Par les choix faits, les réformes menées, les efforts de chacun, le plan de relance donne des résultats qui nous permettent d'aborder les difficultés qui sont encore devant nous, avec détermination.

✅ Aujourd'hui, le variant Delta entraine une reprise forte de l'épidémie. Des mesures doivent être prises dès maintenant, pour éviter une 4ème vague, et une saturation de notre système hospitalier.

  1. Face à l'épidémie et au variant Delta, un atout-maître : la vaccination. Cet été doit être un été de mobilisation pour la vaccination, le seul chemin vers le retour à la vie normale : c'est notre bouclier collectif.
  1. L'été de mobilisation pour la vaccination sera aussi un été de relance, car plus vite nous concrétiserons le plan de relance, plus fort sera notre rebond, et plus efficace notre lutte contre le réchauffement climatique.
  1. En septembre, un avenir forgé par trois convictions :

👉 La nécessité de construire l'indépendance française et européenne, en poursuivant l'action menée depuis 2017, avec un nouveau plan d'investissement pour faire émerger et bâtir la France de 2030.

👉 La nécessité de préserver notre modèle social, notre joyau commun. Pour cela, une priorité : le travail et le mérite.

👉 La nécessité de construire la réponse de la Nation à ceux qui ont été le plus touchés par la crise : à notre jeunesse, avec la présentation d'un Revenu d'Engagement Jeune (pour les jeunes sans emploi ou formation, et qui sera fondé sur une logique de droits et de devoirs pour amener les jeunes vers l'activité), et à nos aînés.

⚠️ Concernant la réforme des retraites : elle sera engagée dès que les conditions seront réunies, c'est-à-dire quand l'épidémie sera sous contrôle et la reprise bien assurée. Cette réforme sera progressive, pour un système plus juste et efficace, qui offre une pension digne (minimum 1000€ pour toute carrière complète).

📣 Un nouveau pacte français entre les générations, qui ne sera pas financé par une hausse d'impôt, ni par une augmentation de la dette, mais par le travail, l'investissement, l'innovation et la réforme.

À l'issue du conseil des ministres, le Premier Ministre Jean Castex a annoncé de nouvelles mesures de levée des restrictions liées à la situation sanitaire.

✅ La levée de l'obligation générale de porter un masque en extérieur dès jeudi 17 juin 2021
✅ La fin du couvre-feu à 23h dès dimanche 20 juin 2021

Le port masque restera obligatoire en extérieur pour certains évènements (regroupements, lieux bondés, stades) et en intérieur.

🔷 La situation sanitaire continue de s’améliorer, tous les indicateurs nationaux sont en baisse. Nous franchirons dans les prochains jours les 30 millions de primo-vaccinés. Les mesures prises au bon moment continuent de prendre progressivement leurs effets : cela nous permet de franchir aujourd'hui une nouvelle étape dans la levée des restrictions et de retrouver plus de liberté.

🔷 Ce qui change aujourd’hui :

  • Couvre-feu décalé à 23h00
  • Télétravail assoupli avec la fin du télétravail à 100%
  • Réouverture de l’intérieur des bars et restaurants, avec une jauge de 50%, 100% en terrasse et des tables de 6 maximum
  • Jauge à 65% et limitation de 5000 personnes pour les cinémas, les théâtres, les salles de spectacle et les chapiteaux, les stades, les festivales de plein air assis
  • Autorisation de l’activité sportive en intérieur : dans une salle de sport et piscines, avec une jauge de 50% des participants
  • Autorisation de l’activité sportive de plein air dans la limite de 25 personnes

🔷 TousAntiCovid évolue :

  • Le Pass sanitaire devient effectif : Pour accéder à un rassemblement ou un évènement de plus de 1000 personnes, il faudra présenter l’une de ces preuves sanitaires : un certificat de vaccination, un certificat de rétablissement ou un certificat de test négatif.
  • Des cahiers de rappels deviennent obligatoires. Ils sont mis en place dans certains établissements avec consignation des coordonnées des clients en cas de cluster et de contamination grâce au scan d’un QR code.

Prochaine étape le 30 juin pour la fin du couvre-feu et des jauges.

Le 11 mai 2021, le Premier ministre Jean Castex, interviewé est revenu sur les modalités du déconfinement.

Contexte : la situation sanitaire s’améliore et nous sommes en train de sortir durablement de cette crise. C’est une bonne nouvelle.

Cette sortie de crise, nous la préparons depuis des semaines, elle est prudente, organisée et accompagnée.  

 Ce qu'il faut retenir :

🔷 Un déconfinement progressif en 4 étapes :
🗓Le 3 mai, fin des attestations et des restrictions de déplacement ;
🗓Le 19 mai, couvre-feu repoussé à 21h et réouverture des commerces, des terrasses et des musées, salles de cinémas et théâtres avec des jauges limitées ;
🗓Le 9 juin, couvre-feu à 23h et ouverture des cafés, restaurants et salles de sport ;
🗓Le 30 juin, fin du couvre-feu.

➡️ "J’ai bon espoir que la France entière pourra passer à l’étape du 19 mai. Les mesures seront nationales, mais nous pourrons actionner des « freins d’urgence » sanitaires dans les territoires où le virus circulerait trop"

⚠️ Trois critères pour déclencher ces freins dans une métropole/un département : taux d’incidence supérieur à 400, augmentation très brutale de ce taux et menace de saturation des services de réanimation. "Si cela se produit, le gouvernement, en concertation avec les préfets et les collectivités locales, bloquera les réouvertures".

➡️ Ce calendrier est un projet qui fera l’objet, à partir de lundi 3 mai, d’une grande phase de concertation avec les parlementaires, avec l’ensemble des partenaires sociaux et des professionnels et avec les élus des territoires. A l'issue, le plan sera présenté en détail par le Premier ministre la semaine du 10 mai.

❌ « Je n'ai jamais fait de pari sur la santé et la sécurité de nos concitoyens. J'assume d'avoir fait des choix, mais ce ne sont pas des paris. Cela sous-entendrait que ce serait aventureux. Non. Nous avons été éclairés par la science et nous avons fait le choix de mettre l'humain avant tout. Dans l'humain, il n'y a pas que la gestion sanitaire mais aussi tout ce qui fait la vie des femmes et des hommes. La vie de la Nation ne se réduit pas à l'évolution des courbes. »

🔷 Sur le pass sanitaire : Importance de l’unité de la Nation. Sur le plan sanitaire, chaque innovation a été accessible à tous. Les tests sont gratuits en France. Le pass sanitaire ne sera jamais un droit d’accès qui différencie les Français. Il ne saurait être obligatoire pour accéder aux lieux de la vie de tous les jours comme les restaurants, théâtres et cinémas, ou pour aller chez des amis.

➡️ Néanmoins, dans des lieux où se brassent les foules, comme les stades, festivals, foires ou expositions, il serait absurde de ne pas l’utiliser. Comme il en va de nos libertés publiques, le Parlement se saisira de la question.

🔷 Sur la production de vaccins : Nous sommes en train de devenir, nous, Européens, le continent leader de la production de vaccins. Nous allons produire 250 millions de doses sur notre sol cette année. Nous, Européens, nous en avons d'ores et déjà commandé 2,5 milliards pour cette année.

➡️ Nous en produirons plus de 2 milliards sur 2022-2023 pour faire les éventuels rappels de vaccination mais aussi aider tous nos partenaires à vacciner leurs populations.

🔷 L'ouverture de la vaccination à tous, "pas tout de suite". Nous allons encore optimiser le fonctionnement des 1700 centres de vaccination et continuer à prioriser par âge car c’est le plus efficace. La vaccination des plus vulnérables fait baisser la pression sur les services hospitaliers.

➡️ Nous ouvrirons à compter du 1er mai la vaccination à tous les plus de 18 ans qui ont une surcharge pondérale sérieuse (indice de masse corporelle supérieur à 30), soit 2,3 millions de Français concernés.

🔷 Soutien économique : Le dispositif d’activité partielle sera maintenu à l’identique en mai et en juin. En mai, pour ceux qui commencent à rouvrir, il y aura les mêmes aides économiques qu’en avril. A partir du 1er juin, l’accompagnement se fera au prorata de la reprise d’activité. On aura une réponse adaptée par secteur.

✅ L'épidémie ralentit, un pic dépassé à l'hôpital
Depuis 10 jours, une baisse réelle de la circulation virale :
👉 le nombre quotidien de nouveaux malades a baissé de 17% en une semaine et s'établit aujd à un peu plus de 30.000 par jour
👉 le nombre de patients admis en réanimation a atteint un plateau depuis quelques jours

✅ Un calendrier de réouverture progressive confirmé
Comme le Président de la République l’a indiqué le 31 mars dernier, nous engagerons, dès la semaine prochaine, la réouverture progressive et prudente de notre pays.
👉 1ère étape : dès lundi (26 avril), réouverture des crèches et reprise des cours en présentiel à l'école maternelle et à l'école élémentaire
👉 2e étape : à partir du 3 mai, réouverture des collèges et lycées, et levée des limitations de déplacement en journée
👉 3e étape : mi-mai, un ensemble de réouvertures devrait être possible, en commençant par les commerces, certaines activités culturelles et sportives et les terrasses

📣 Nous ne pourrons pas tout rouvrir d'un coup : nous avancerons par étapes, avec des protocoles adaptés, et s'il le faut, de manière territorialisée.

✅ Une vaccination qui continue à s'accélérer et des objectifs en passe d'être tenus

📣 D'ici la fin de la semaine, 14M de personnes auront reçu au moins une injection (25% de la population adulte)

👉 L'accès prioritaire pour les personnels enseignants et de la communauté éducative, et les forces de l'ordre âgés de + de 55 ans va être ouvert à d'autres professions prioritaires, comme les conducteurs de bus ou les salariés des grandes surfaces commerciales
👉 Le vaccin AZ est sûr et efficace : l'AEM et la HAS ont encore réaffirmé son efficacité contre les formes sévères.

✅ Des protocoles sanitaires stricts pour la reprise des cours en présentiel

📣 Nous faisons le choix de l'école. Mais partout, nous maintenons un protocole sanitaire très strict avec la fermeture d’une classe au premier cas détecté.

👉 Plus de tests salivaires pour les écoles élémentaires : 400.000 par semaine à la reprise, avec la perspective d'atteindre 750.000 d'ici la mi-mai
👉 Plus d'autotests avec 64 millions d'autotests à partir de la semaine prochaine

❌ La semaine du 3 mai, les lycéens retourneront en cours en demi-jauge. S’agissant des collégiens, ils rentrent en présentiel ; sauf pour les élèves de 3ème et de 4ème des 15 départements particulièrement touchés, qui seront également en demi jauge.

📣 S’agissant des examens et concours, ils sont maintenus en présentiels après le 2 mai pour le bac, les classes préparatoires et les BTS.

✅ Renforcement des contrôles aux frontières
La situation dans d’autres pays reste préoccupante : à partir de samedi matin, un système de contrôle renforcé sera donc mis en place pour les personnes arrivant du Brésil, d’Argentine, du Chili, d’Afrique du Sud et d’Inde avec :
👉une liste des motifs autorisant une arrivée en France encore restreinte
👉 la réalisation d’un test systématique non seulement au départ mais aussi à l’arrivée ;
👉 une quarantaine stricte décidée par arrêté préfectoral et assortie de contrôles par les forces de l’ordre.

S’agissant de la quarantaine :
- les sorties autorisées seront tout réduites et ne pourront avoir lieu qu’entre 10 heures et midi. En dehors de ces horaires, la personne en quarantaine pourra faire l’objet à tout moment d’un contrôle sur le lieu de quarantaine qu’elle a déclaré ;
- les policiers et les gendarmes pourront sanctionner les personnes qui ne respectent pas les règles de la quarantaine d’une amende d’un montant de 1000 à 1 500€.

Page 1 sur 3